L’année 2019 verra apparaître une catégorie nouvelle à l’occasion du Flat Track Indoor qui a lieu au Salon du 2 roues de Lyon : la catégorie Delirium, réservée aux engins loufoques.
Il n’en fallait pas plus pour que ça justifie un projet qui dormait en tête depuis quelques mois..

Tuco, le fun d’abord, le reste on verra

Tuco, je le veux dépouillé au max en gardant le minimum syndical : des gardes-boue pour ne pas se dégueulasser, des protège-mains en cas de froid et un phare pour traverser le brouillard de la Dombes.
Je le veux un peu dans l’esprit des Honda Ruckus/Zoomer, un truc un peu baddass histoire d’avoir la classe chez les rednecks de l’Ain. Un truc pour faire le con dans les champs quand les petits cousins sont en visite, bref un truc cool.

Tuco, un utilitaire

Derrière l’adolescent, se cache parfois un adulte responsable et réfléchi…

J’habite à la campagne et je fais donc face à des problématiques extrêmement graves qui affectent mon quotidien. La plus sérieuse est la question des poubelles… En effet, la benne à poubelles est située à très exactement 500 mètres de ma maison. Trop peu pour devoir sortir la voiture du garage et trop loin pour vouloir se taper à pied une poubelle de 50L pleine à craquer.

La solution, c’est donc Tuco !

TUCO, une base noble…

Un peu de Leboncoin plus tard et je trouve un mec qui voulait se lancer dans un projet de transformation de scooter et qui a abandonné. Le scooter n’a plus de carrosserie, plus d’échappement, plus d’électrique. Ça tombe bien, j’en ai rien à faire et je récupère donc la carcasse pour quelques dizaines d’euros symboliques.

TUCO : UN SCOOTER SIDE-CAR

Je pensais au début que c’était un Peugeot Vclic et j’en étais assez content. Mais après un rapide coup d’oeil de retour au garage, il s’avère que c’est la version chinoise, un Benzhou Yiying. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il avait beaucoup fait parler de lui grâce à la téléphonie mobile (aucun rapport jusque là…). En effet, en 2008, un opérateur téléphonique sur le web avait proposé un forfait comprenant l’achat du téléphone et du scooter pour 99€ puis 60€/mois. Cette offre avait eu un certain effet auprès des ados qui ont eu la joie de saigner à blanc leurs parents avec un forfait honteusement cher associé à un scooter de merde.

Car même si la base (nom de code 139QMB/A) est partagée avec le Peugeot Vclic, sa version Benzhou est un somptueux exemple de chinoiserie : vis en acier de merde dont l’empreinte se nique en 2 tentatives, matériaux qui sont voués à la rouille prématurée, etc…
Mais bon ce moteur a un avantage, c’est que les pièces se trouvent par milliers sur Internet et Leboncoin, tant la plateforme 139QMB/A est utilisée et ce, encore maintenant.

Tuco, début de la modification

Après un peu de disqueuse pour enlever toutes les pattes de fixation et autres protubérances inutiles, je peux passer à la peinture du cadre. La couleur est indéfinissable. une sorte d’hésitation entre le vert et le gris issue de bombes de peinture que j’avais déjà en stock.
Les roues passent au rouge bien vif (peinture Julien pour carrosserie, beau rendu).
Je passe ensuite à la conception du panier.

TUCO : UN SCOOTER SIDE-CAR

Pour l’occasion, j’ai bricolé vite-fait un banc moto. Pratique !

En parallèle j’avais reçu une cintreuse manuelle. qui m’a même bien facilité la tâche même si il s’est avéré impossible de cintrer des tubes de plus de 25mm tant ça demandait une force phénoménale…
Heureusement, il me restait des « tentatives » de boucle de cadre en 25mm issus du projet Seven Fifty. Ces chutes feraient office de coins arrondis pour la base du side.

Un peu de soudure plus tard et le panier est fait (dans les grandes lignes). Il manquera la peinture de ce dernier que je reprendrai quand les températures remonteront au-dessus de 10°C et avant ça, l’installation du support de roue avec suspension et la fixation au cadre du scooter…

TUCO : UN SCOOTER SIDE-CAR

Avec le froid et les fêtes, j’ai stoppé la partie garage mais j’ai reçu (et installé) entre temps, le pot d’échappement, le faisceau électrique complet, un carter de transmission avec système de kick car celui qui était monté sur ma base était HS, les protège-mains, le garde-boue arrière, la potence pour pouvoir fixer un guidon 22mm, le coupe-circuit racing et le phare.

Et en prime, j’ai trouvé la selle au fond du jardin 😉

Suite au prochain épisode !